Lettre ouverte a Ice Cream Chocolate


Un peu d'histoire...

Tout d’abord j’aimerais introduire comment on en est arrivés là. Tout a commencé avec mon introduction dans la guilde, aux alentours de Mars 2017. J’ai rejoint la guilde principalement pour passer un maximum de temps avec Drylou. Comme j’ai débarqué sur Légion avec un perso boosté avec un Sésame, on m’a rapidement expliqué qu’il me fallait me faire les griffes sur les mécaniques du personnage, et on m’a laissé XP jusqu’au niveau 110 sous ce prétexte pleinement justifié.

Tout au long de la période d’XP, et après je n’ai eu de cesse de demander des sessions de jeu avec des gens de la guilde. Faire un donjon, tenter un mode de difficulté plus haut, m’aider à farmer des expéditions plus rapidement, enfin faire soit de l’entraide soit du PL. Dès 1 mois dans la guilde je suis allé voir Cathbad pour lui exprimer un certain malaise à propos d’un apparent manque de social dans la guilde. En effet, à chaque fois que j’ai réussi à m’incruster dans des donjons MM+ ou des raids au moins quelques personnes de la guilde n’ont pas manqué de me rappeler avec mépris de ne pas m’habituer à un tel gameplay. Je suis conscient à présent qu’une grande majorité des joueurs d’ICC n’a pas spécialement envie de venir aider d’autres membres de la guilde qu’ils ne connaissent pas ou qu’ils estiment véritablement trop « bas niveau ».

Ceci fait, j’ai pris mon courage à deux mains et choisi malgré tout de foncer vers le PU et les donjons, sans savoir exactement ce qui m’attendait dans ces instances où le hasard est maître. En fait la situation n’a pas été si terrible que cela. Pour le coup cela s’est révélé plutôt « normal » en soi. La seule différence étant que je n’étais pas en vocal avec les PU.

Nous arrivons à cette période où j’ai eu la chance de me connecter juste avant le raid de la semaine de Pâques. Là Cathbad exprime son mécontentement face à la liste d’absents qui crève le plafond, et me confie qu’il voudrait resserrer les boulons à partir de la semaine suivante. En grand opportuniste que je suis, je saute sur l’occasion pour lui demander si je peux venir en raid. De manière personnelle j’ai déjà fait un raid complet en NM une semaine ou deux avant, et j’ai encore en tête quelques stratégies de boss. Et puis j’ai juste 1 ilevel de moins que ce qui est demandé en PU. En bref, avec mon titre de membre j’ai peut-être une chance d’être pris en remplaçant – au moins de manière ponctuelle. Ni une ni deux, je déballe mes arguments et Cathbad accepte, car il préfère voir quel potentiel j’ai plutôt que de rameuter un autre PU. Le mercredi se passe globalement très bien, on ne fait que deux wipes sur Elysandre, le reste passe tout en une fois. Je cumule à peine 5 morts, et même si mon DPS de 300k a dû en faire rager plus d’un derrière les écrans, le fondamental est là : Je survis tant bien que mal à l’ensemble des boss qui précèdent Gul’dan. Juste au moment du raidoff, cherchant une appréciation de ma performance, je demande en vocal comment j’ai été, et là c’est le drame !

Otilc m’envoit un boulet de canon agressif « bah tu t’es fait PL quoi », le tout soutenu par Cathbad qui exprime lui aussi ce point de vue. De manière personnelle, c’est la première fois que je parle à Otilc et avec la reprise de Cathbad, impossible de savoir que cela n’avait pas de portée méprisante et rabaissante. Le ton et l’absence de défense de la part des autres membres présents sur le vocal, m’accablent. Je me dis qu’en fait cette guilde ne cherche qu’à avoir des gens avec des gros DPS, peu importe si la stratégie est respectée. Dans la foulée, j’en parle à Glavorius dans la foulée, il était à ce moment la seule personne avec qui j’avais passé beaucoup de temps en vocal, sur wow comme sur Dirt avec d’autres potes. Concrètement, j’étais plus que démoralisé. Après le rush que j’avais fait pour essayer d’avoir voix au chapitre pour le contenu HL, Roster ou pas hein, j’me faisais juste bully par les gens que je ne connaissais pas. Superbe intégration dans la guilde… Le lendemain il m’a changé les idées. Il n’est pas le seul d’ailleurs. Katchina et Virandya avec qui je venais de reprendre Diablo III m’ont soutenus et remis sur pieds. Dès l’après-midi j’avais lu et potassé la stratégie pour tomber Gul’dan en HM. J’étais prêt à en découdre avec lui sans découvrir la bouche en cœur la stratégie. Grâce à cela on j’étais sûr de minimiser mes erreur et nous avions peut être une chance ! Oui bon OK, on connaît tous la vérité : Wipe Land. Bref, même si l’ambiance était pesante on avait pas non plus des gens qui rageaient ouvertement. Mon bilan final sur cette opportunité : Ok je suis toujours en dessous du niveau, mais j’ai beaucoup accroché à tout ce challenge d’équipe pour tomber des monstres colossaux. Je me sens chaud bouillant pour pallier à mon manque de DPS et venir grossir les rangs du Roster. D’ailleurs dans le même temps je me suis fait la réflexion que quelque part, Drylou m’avait peut-être pistonné pour rentrer dans la guilde, et que peut être le mépris du premier jour était dû à cela. Oui oui, il est possible d’être aussi con.

Le Vendredi, pour moi l’affaire est classée : Ok Otilc il a toujours eu ce ton un peu agressif en vocal, et il trolle gentillement (citation de Glavorius). Je ne dois pas me laisser atteindre par cela, et en plus je me suis fait de nouveaux amis (Virandya surtout) avec qui je joue à Diablo III. C’est le soir du CEMM, LE TERRIBLE CEMM. Concrètement cette soirée a été un fiasco du début à la fin. Tout d’abord Drylou vient me voir en me disant que je ne vais pas bien (première nouvelle, je ne lui ai pas fait part de mon malaise XXL de Mercredi) et elle insiste ! Ensuite le CEMM commence, on wipe à plusieurs reprises sur le premier boss, finalement on part sur du HM, la moitié de la guilde se barre, et on se lance comme des gitans en CEHM à 11 ou 13 je ne sais plus, après 20 minutes d’attente pour quelques PU. Le premier boss tombe ENFIN… pour wipe sur le deuxième boss accompagné d’une novuelle vague de ragequit de la part des PU présents. On est bloqués et la situation n’ayant pas l’air de s’améliorer, Orthalia décide de profiter de l’occasion pour aller farmer. Elle se fait dans l’idée qu’elle sera TP quand on viendra chercher le pick-up à TP (qui a de grandes chances de demander un TP). Mauvais choix, en fait on a un PU qui leave et on devient « optimaux » pour tomber Ursoc. Sur ce, Cathbad se rend compte de l’absence de sa femme, et il rage sur elle en public, de manière absolument odieuse à mon sens. Je bout intérieurement, mais au vu de son amusement à mettre des gens penauds pour absolument rien je me dis que protester et soutenir sa femme ne ferait qu’aggraver mon cas. J’opte pour le silence donc. Le raid se termine sans Orthalia, qui a été kick, ponctué de petites phrases douces de Cathbad dans le ton de « elle va morfler ». Un fiasco je vous dis.

Le weekend se termine sans heurt, si ce n’est que j’ai la certitude que Glavorius est celui qui a informé Drylou de mon état de Mercredi. Lundi arrive, et là on touche le fond. En plein après midi, je demande à Cathbad en MP si au final je peux venir participer au Roster, ne serait-ce que Mercredi pour me stuffer. Dans le même temps Katchina se connecte sur le vocal pour dire bonjour entre autres à Drylou, Cathbad et Glavorius (autres membres peut-être inclus mais non cités). Ma requête fait l’effet d’un électro choc à Cathbad qui me traite de con en vocal. Drylou explique qu’elle avait bien dit de ne jamais m’intégrer au Roster, et Glavorius me traite clairement de gros glandeur qui en fout pas une pour m’améliorer. Presque instantanément Virandya me MP et m’explique la situation. J’ai aussi droit à une convocation par Cathbad qui va essayer de me dissuader de venir participer au Roster plus tard. Mais à l’instant présent, j’en apprends malheureusement plus sur le comportement de la modération, qui visiblement m’avait soutenu et remotivé à chaque fois que je doutais m’a juste bashé pour avoir espéré quelque chose. Et puis Glavorius. Ce mec dont je me sentais proche et a qui j’avais en premier montré à quel point je voulais intégrer le Roster venait clairement de me backstab. Traitre. Sur le coup je me dis que j’ai plus du tout envie de le voir sur la Saltième Dimension (un Discord que j’administre) entre autres parce qu’il pourrait foutre la merde ici-même. Ban instant. Ce Lundi soir, j’écumais clairement de rage. J’avais juste envie d’une chose, dézinguer la guilde autant que je le pouvais. Et puis je suis trop gentil. Après tout y a un type qui s’est démarqué avant Glavo mais que j’ai oublié de mentionner depuis le début, Yozu. Ce mec a aussi montré qu’il était toujours vivant et qu’il viendrait au raid de Mercredi, après 2 semaines d’absence. Il ne méritait pas cela. Drylou, dont ma relation avec elle n’a eu de cesse de se dégrader depuis mon entrée à ICC ne méritait tout de même pas cela, et puis merde je suis trop gentil, trop idéaliste. Au final je me suis écrasé, j’ai préféré faire des efforts, montrer que j’en voulais vraiment, d’ailleurs ça a payé Mercredi : J’ai droit à des félicitations de la part des officiers, ainsi qu’une place pour le Mercredi afin de me stuffer pour un jour atteindre le minimum vital de 485k et enfin pouvoir venir botter le cul de Gul’dan. Jeudi soir, Cathbad dans un élan de folie ne m’a pas kick lorsqu’on est allés sur cet Orc de malheur, mais la soirée s’est plutôt mal passée. Personnellement j’ai beaucoup aimé de battre notre record, malgré le vocal tendu et les ébats de la semaine passée, sans parler du fait que mes loots avant Gul’dan (Krosus et Elysandre) m’avaient bien gâté. LFR ensuite, histoire d’obtenir le second item mon P4 et bénéficier du premier bonus (pas dégueux du tout) malgré un petit ilevel (fuck le LFR). Bref, pour moi le plus gros était passé, et j’avais tapé dans l’œil aux officiers donc j’étais motivé à 200%.

Convocation post raid par Cathbad qui m’exprime son mécontentement grandissant face au silence de Glaviorius. Tout le monde a essayé de lui parler mais depuis que je l’ai ban de la Saltième il s’est mute et ça gène la progression du Roster. Je ne me démonte pas et afin d’éviter des représailles je vends Nox mon co-admin comme auteur du ban (la rage et tout) puis je vais voir Glavorius pour lui expliquer mes raisons. On s’envoit des sacs de sel pendant un temps puis une fois cette petite baston entre mecs achevée on calme le jeu. Tout semble aller pour le mieux. J’ai pu faire un peu bouger les esprits, montrer que je pouvais le faire en Roster, et j’avais aussi envie d’apporter cette putain de dimension sociale que tout le monde rechigne à avoir pour des raisons obscures.

Vendredi, je viens dire bonjour sur le discord d’ICC, et je tombe sur une discussion entre Glavorius et Cathbad qui sont en train de discuter de l’impatience du premier à aller faire du MM, parce que au fond, on en a les capacités. Sachant que Glavorius n’a pas hésité à dire qu’on ne suivait pas les stratégies sur Elysandre et Gul’dan, et vu son ton hautain sur mes capacités à tomber le botaniste sans pour autant se justifier autrement que « yolo t’es mort à un moment donc t’es une merde », je pense que je ne peux pas cohabiter avec lui.

Conclusion ? J’ai un sérieux problème d’éthique avec au moins une partie de la guilde.


Une guilde sans social

Pour le coup, je ne vois pas comment c’est possible de faire exister une pareille chimère. On se croirait devant un matchmaking d’Overwatch ou de LoL, ou tu choisis simplement de jouer avec certaines personnes pour leur niveau exclusif, et marche ou crève. Sur le papier c’est optimal, et j’imagine bien que s’il y avait un genre d’E-sport du PVE HL de WoW de telles structures existeraient. Toutefois, le fait que personne ne s’intéresse aux nouveaux arrivants et pire, choisisse de les juger sur leur manque d’expérience ou de stuff déssert complètement une guilde. Mon cas en particulier a provoqué des tensions inutiles juste sur le fait que je ne connaissais presque personne et que j’ai tout pris au pieds de la lettre. Plus tard j’ai parlé à Otilc pour lui demander des parchemins et des gemmes à sertir sur mon équipement, et je me suis rendu compte qu’en fait il est très généreux et sympatique ! A l’opposé, on peut aussi voir des gens comme Tylck qui, lorsqu’il faut faire un effort pour autre chose que son cul c’est « Putain les gars vous êtes des branlos j’vais pas vous lire DBM H24 ». Franchement qui voudrait d’un compagnon de jeu pareil ? Vous appelez ça du jeu d’équipe ? Certes, je comprends que certains n’aient pas de temps à accorder aux nouveaux arrivants, mais cela n’exclue pas un minimum d’esprit d’entraide. ICC possède aussi des gens impliqués qui justement nouent tant bien que mal la guilde, et dont on ressent cruellement leur absence. Yozu c’est pour toi. Attendre des gens qu’ils soient fidèles à une guilde en leur demandant d’aller faire leur chemin tout seul et en ne faisant que le minimum pour les aider c’est la porte ouverte à ce que les nouveaux aillent voir ailleurs. Dans wow il y a bien plus sympa et bien plus accueillant que ça.

Cathbad Double face

Concrètement, il y a plusieurs aspects de ta personne que je souhaite développer. La première chose que j’ai pu remarquer c’est l’aspect entrepreneur que tu as quand tu parles du Roster. Tu gères tes membres comme des employés en soi (dans le contexte du jeu évidemment). Tu arrives à être très noble et à miser sur eux quand ils te montrent qu’ils sont motivés. C’est ce qui s’est passé avec moi, tu as malgré tout choisi de m’épauler et de me fournir ce dont j’avais besoin pour progresser : un roster NM, la possibilité d’accompagner le Roster HM jusqu’à Gul’dan, tu as mis en visibilité les events de la guilde. Tous ces efforts sont louables, et même si tu n’en es pas l’auteur complètement, c’est quelque part toi qui a pris la décision de concrétiser ces aides.

En revanche, je ne peux pas continuer à te voir comme un membre de l’administration. Le Vendredi du CEMM quand tu as descendu ta femme en publique puis t’es vanté que t’allais te venger… Quelque part je ne supporte pas un tel manque de respect. Que ce soit ta femme, ou quelqu’un d’autre, personne ne mérite pareille humiliation pour avoir juste choisi d’optimiser son temps. Dans le même délire, tu me demandes de mute quand quelqu’un me parle IRL, alors que ta fille et ton chien floodent constamment quand t’es là. Et pourquoi ne te dit-on absolument rien ? Tu as vu Vendredi comment tu t’es amusé à abuser de tes pouvoirs de GM en nous mettant penauds pour rien ? Bah dis-toi que pour moi, lever le petit doigt revient à me faire instant kick. Preuve à l’appuis : Lundi je demande ingénument si je peux aller dans le Roster, tu étudies instantanément l’option du kick sauvage.

En bref, tu as des compétences qui sont vitales pour maintenir une communauté, mais une personnalité impulsive et très égoïste quand il s’agit de s’attaquer à ton petit bonheur personnel ou à ta fierté. Tu ne mérites pas d’être GM.

HaDriel